Home / A la Une / Ghana : affaire coup d’Etat, l’officier Benjamin Agordzo libéré sous caution

Ghana : affaire coup d’Etat, l’officier Benjamin Agordzo libéré sous caution

Partagez ceci :

Arrêté en novembre 2019 dans une affaire de coup d’Etat au Ghana, l’officier de police Benjamin Agordzo a recouvert la liberté conditionnelle ce mardi. La Haute Cour d’Accra lui a accordé ce mardi la liberté sous caution après plusieurs demandes de liberté sous caution rejetées.

Présidé par le juge Charles Ekow Baiden, le tribunal a fixé la caution de l’officier à 500.000 ghc, soit environ 52.604.000 de francs CFA.

Aussi, Benjamin Agordzo « devra remettre son passeport au greffier du tribunal, se présenter à l’Inspecteur Général de la police et au Directeur du service de renseignement deux fois par semaine et ce durant trois mois », rapporte le site Icilome.

Pour information, l’officier Benjamin Agordzo est arrêté le 4 novembre 2019. Il est accusé de trahison dans l’affaire de coup d’État.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »