Umalis Group
Home / A la Une / Guinée : heurts entre manifestants et policiers à Conakry, plusieurs morts !

Guinée : heurts entre manifestants et policiers à Conakry, plusieurs morts !

Partagez ceci :

Alors que les Guinéens sont dans l’attente des résultats de la présidentielle du dimanche dernier, de violents heurts ont éclaté ce mercredi entre policiers et émeutiers à Conakry, la capitale. Selon le gouvernement, renseigne RFI, neuf morts sont à déplorer dans le pays depuis lundi, dont six par balle et un policier lynché à mort, ainsi que de nombreux blessés et dégâts matériels.

Ce bilan pourrait être plus lourd, selon l’opposant Cellou Dalein Diallo qui parle lui de 16 décès dont une dizaine ce mercredi.

Le chef de l’État Alpha Condé appelle « au calme et à la sérénité ». « Si la victoire me revient, je reste ouvert au dialogue et disponible à travailler avec tous les Guinéens », promet-il.

Des images de blessés graves, la plupart extrêmement jeunes, envahissent les réseaux sociaux sans que nous soyons en mesure de les vérifier.

Dans son communiqué, le gouvernement annonce des enquêtes et « condamne » une « stratégie du chaos orchestrée pour remettre en cause le scrutin du 18 octobre ».

Selon les premières tendances, Alpha Condé est en train de remporter largement dans les quatre circonscriptions sur son principal rival Cellou Dalein Diallo, et dépasse les 50% dès le premier tour dans trois d’entre elles, apprend-on de la CENI.

Les partisans de l’opposition ne voient pas les choses sous cet angle. Ils accusent le pouvoir d’avoir volé les élections ou du moins de tenter de masquer les vrais chiffres en donnant encore pour vainqueur M Condé, aujourd’hui âgé de 82 ans.

Condé est « en train de tout mettre en œuvre pour faire modifier les résultats sortis des urnes en sa faveur », avait accusé devant la presse Fodé Oussou Fofana, directeur de campagne de Cellou Dalein Diallo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »