Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / Guinée / Guinée : la junte dissout le collectif FNDC qui a « chassé » Alpha Condé

Guinée : la junte dissout le collectif FNDC qui a « chassé » Alpha Condé

Partagez ceci :

Alors que le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) prépare une nouvelle manifestation contre la junte au pouvoir le 17 août prochain, le gouvernement guinéen vient d’annoncer la dissolution de cette coalition de partis, syndicats et organisations de la société civile.

Suite à ses demandes de « dialogue crédible » sur la transition vers un pouvoir civil restées sans réponses, le collectif FNDC a appelé à de nouvelles manifestations contre la junte le 14 août à Bruxelles en Belgique et le 17 août sur toute l’étendue du territoire guinéen.

Pour rappel, le Front National pour la Défense de la Constitution a été le principal instigateur de la contestation contre l’ancien président Alpha Condé.

Dans un arrêté publié dans la soirée du 8 août, le gouvernement de transition accuse le FNDC d’organiser des manifestations armées sur la voie publique ; allant jusqu’à lui reprocher d’agir comme un groupe de combat ou une milice privée.

Pour le gouvernement de Mamady Doumbouya, ce sont « des actions qui mettent en péril l’unité nationale ». Le FNDC ne figure même pas parmi les organisations non gouvernementales agréées dans le pays, appuie le gouvernement guinéen.

« On ne peut pas comprendre ces arguments parce qu’ils ne reposent sur aucun fondement juridique. Après s’être concerté avec ce mouvement, après lui avoir tendu la main et après avoir bénéficié du travail de ce mouvement, c’est un retour en arrière qui est très amer pour tous les citoyens guinéens qui se sont donnés corps et âmes avec énergie pour préserver les acquis démocratiques (…) », déplore Cheikh Fall, président de l’ONG Africtivistes, regroupant des blogueurs et cyber-activistes africains, cité par Rfi.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »