Accueil / A la Une / Guinée: une jeune fille décède après avoir subi un viol de trois médecins
violences-sexuelles--900x480

Guinée: une jeune fille décède après avoir subi un viol de trois médecins

Partagez ceci :

L’affaire paraît improbable mais c’est une triste réalité. Une femme a trouvé la mort après avoir été droguée et violée par des médecins dans une clinique du quartier Enta.

A la suite d’un viol collectif de trois médecins dans la banlieue de Conakry, M’Mah Sylla,  une jeune fille de 25 ans est décédée.

En effet, la jeune fille s’était rendue à l’hôpital se plaignant des douleurs abdominales. Dès son arrivée, elle aurait été droguée par un médecin après que ce dernier lui a servi un jus d’orange qui l’a endormie.

Quelques semaines plus tard, elle a constaté qu’elle était enceinte, après deux tests de grossesse effectués dans la même clinique. Alors qu’elle a décidé d’avorter sa grossesse, elle est orientée vers un  autre médecin qui la viole à son tour.

Ces deux médecins qui n’ont apparemment pas de formation en chirurgie et en gynécologie obligent la jeune fille à se laisser opérer en avançant qu’elle n’est pas enceinte mais qu’elle a plutôt un kyste. En seulement deux mois, elle a donc été opéré a 5 reprises sans succès.

Il s’en suit des complications et elle a dû été évacué en Tunisie grâce à une ONG. Mais malheureusement, M’Mah Sylla va rendre l’âme le samedi 20 novembre 2021.Ce décès suscite de l’émoi au sein de la population guinéenne poussant ainsi le gouvernement à accélérer les enquêtes afin de traquer les coupables.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »