Home / A la Une / JAJ-2018/Lancer du marteau (Filles) : L’égyptienne Rawan Barakat prend la médaille d’or

JAJ-2018/Lancer du marteau (Filles) : L’égyptienne Rawan Barakat prend la médaille d’or

Partagez ceci :

Dans la discipline du « lancer du marteau », la finale chez les filles a eu lieu ce mercredi à partir de 15h30’ (Heure algérienne). C’est l’égyptienne prénommée Rawan Barakat qui a réussi à prendre la médaille d’or avec un lancer 69,16 mètres. Cette médaille lui permet de se qualifier aux prochains jeux olympiques prévus en Argentine au mois d’Octobre prochain.

 

La deuxième place est revenue à la sud-africaine Phethisang Makhethe qui s’est emparée de la médaille d’argent avec un lancer de 59,95 mètres, suivie par la marocaine Zineb Zeroual qui a lancé 51,18 mètres. La médaille de bronze lui est donc discernée.

 

La nigériane Esther Osisike a pris la 4è place avec seulement 0.36 centimètres de moins que la médaillée de bronze, la marocaine, Z.Z. En effet, la représentante du Nigéria a lancé 50,82 mètres. L’algérienne qui répond au nom de Fatima Zohra Tadjine Ikram a terminé comme 5è avec un lancer de 50,21 mètres.

 

Enfin, à la 6è place, on retrouve la tunisienne Zeynab Ben Abdelafou qui a lancé moins de 50 mètres, soit un lancer de 49,81 mètres. Enfin, la mauricienne (Île-Maurice), Olivia Maljean a clos le tableau comme 7è dans cette spécialité avec un lancer de 41,14 mètres.

 

Quoi qu’il en soit, la victoire de l’égyptienne, la deuxième place de la sud-africaine et la 3è place de la marocaine sont là pour montrer que le lancer du marteau reste une discipline qui est très suivie dans ces pays, de même qu’elles ont montré que les préparatifs pour ces jeux africains de la jeunesse n’étaient pas faits aveuglément, mais étudiés.

 

D’ailleurs, même si la sud-africaine Makhethe Phethisang avait près de 10 mètres de moins que la vainqueur, l’égyptienne  Barakat Rawan, mais le niveau est assez appréciable. La représentante du Nil (Egypte) pourra dés lors représenter dignement son pays aux prochains JOJ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »