Home / Beauté / Koiffure Kitoko: nouveaux candidats, nouveaux challenges… rendez-vous le 03 mars prochain sur A+

Koiffure Kitoko: nouveaux candidats, nouveaux challenges… rendez-vous le 03 mars prochain sur A+

Partagez ceci :

Les émissions de télé-réalités se succèdent mais ne se valent pas. Chacun y trouve son compte. Après ‘’Parlement du rire’’, ‘’The Voice tant au Nigéria qu’en Afrique francophone’’, Koiffure Kitoko entre en scène avec sa troisième saison à partir du 03 mars prochain sur la grande chaîne africaine A+ à 20H 30.

Emission de télé-réalité conceptualisée et coproduite depuis 2015, par une société de production localisée en République Démocratique du Congo et la chaîne de télévision A+, Koiffure Kitoko met en compétition pendant huit semaines plusieurs coiffeurs professionnels, représentant chacun un pays d’Afrique francophone.

Pour cette troisième édition, si l’ivoirienne Emmas Lohoues conserve sa place de présentatrice attitrée, le jury quant à lui, a été renouvelé entièrement. Les candidats seront désormais face à Nadeen Mateky (Styliste capillaire franco-congolaise de renom), Awa Ndao Latifah (célèbre coiffeuse visagiste sénégalaise) et Alain Chapo (coiffeur visagiste ivoirien haut en couleur malheureusement décédé début février après l’enregistrement de l’émission).

A part ce changement, de nouveaux accessoires ont été introduits dans le programme avec un plateau télé plus large que les précédents. Ceci, en vue d’offrir un espace plus grand et une imagination plus débordante aux candidats pour des coiffures plus folles et surprenantes.

La gente masculine fait aussi son entrée dans le concours avec deux représentants venant du Togo et du Cameroun. Pendant huit semaines, les meilleurs s’affronteront pour désigner au final un lauréat qui empochera le chèque de 5 000 000 de FCFA.

Pour la deuxième édition, c’est la coiffeuse sénégalaise Manina qui a remporté le trophée. Le rendez-vous est donc pris sur le 03 mars. Restez connectés sur Africa Top Success pour d’amples informations.










Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »