Accueil / A la Une / Macron revient à la charge : « Il faut que Wagner parte du Mali »

Macron revient à la charge : « Il faut que Wagner parte du Mali »

Partagez ceci :

Le président français Emmanuel Macron n’a toujours pas dit son dernier mot après son bilan militaire et diplomatique catastrophique au Mali.

Lors d’une visite à l’Elysée, le 10 juin 2022, le président sénégalais Macky Sall a échangé avec son homologue français Emmanuel Macron sur la question du Mali.

Pour Emmanuel Macron, il faut a tout prix maintenir « la pression » sur les autorités de la transition à Bamako.

Car, « plus le temps passe, plus elles éliminent ses opposants et plus elles s’installent dans le confort relatif qui va avec la protection que lui apporte Wagner », a expliqué la présidence.

Pour Emmanuel Macron qui n’a jamais consommé la rupture définitive entre Paris et Bamako, « Wagner est la garde prétorienne d’un régime qui a pour premier objectif de se protéger ».

Une idée également partagée par son homologue sénégalais qui préside actuellement l’Union africaine (UA).

Avec Afrik-Plus




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »