Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / Côte d’Ivoire / Minusma : après le Royaume-Uni, la Côte d’Ivoire tourne le dos au Mali
Casque Bleu,55

Minusma : après le Royaume-Uni, la Côte d’Ivoire tourne le dos au Mali

Partagez ceci :

La Côte d’Ivoire a annoncé le retrait progressif de ses troupes présents au Mali dans le cadre de la mission des Nations-Unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA). Environ 900 Casques bleus ivoiriens seront appelés à regagner leur pays. Cette cascade de retrait de soldats onusiens que subit le Mali devient inquiétant.

L’annonce a été faite dans un courrier rédigé par la mission permanente de la Côte d’Ivoire auprès de l’Organisation des Nations Unies. Abidjan « confirme le retrait progressif des personnels militaires et de police ivoiriens déployés au sein de la MINUSMA », lit-on dans cette lettre adressée à Jean-Pierre Lacroix, secrétaire général adjoint aux opérations de paix des Nations Unies.

« La relève de la compagnie de protection basée à Mopti ainsi que le déploiement des officiers d’état-major et des officiers de police prévus respectivement en octobre et novembre 2022 ne pourront plus être effectués », ajoute la note qui précise que les derniers soldats ivoiriens quitteront le territoire malien en août 2023.

Notons que l’intention du retrait de la Côte d’Ivoire intervient quelques heures seulement après celle du Royaume-Uni. D’autres pays comme la France et la Suède ont déjà retiré leurs troupes déployées au Mali dans le cadre de la MINUSMA.

Contrairement aux autres Etats, la Côte d’Ivoire prend cette décision dans un contexte de vives tensions avec le Mali, depuis l’arrestation des 49 militaires ivoiriens à Bamako, le 10 juillet 2022. Seulement trois soldates ont été libérées et, les 46 autres militaires sont toujours en détention. Leur sort est toujours incertain.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »