Accueil / Africa top success / Mondiaux d’athlétisme: Tobi Amusan offre sa 1ère médaille d’or au Nigeria

Mondiaux d’athlétisme: Tobi Amusan offre sa 1ère médaille d’or au Nigeria

Partagez ceci :

Tobi Amusan redonne du sourire aux Nigérians désillusionnés après la défaite de l’équipe féminine de football à la CAN 2022. Elle a offert à son pays, sa première médaille d’or aux Championnats du monde d’athlétisme.

Aux Championnats du monde d’athlétisme, ce 24 juillet 2022 à Eugene (Nord-Ouest des Etats-Unis), Tobi Amusan n’a pas fait les choses à moitié. L’athlète nigériane de 25 ans s’est imposée en finale du 100 mètres haies avec un chrono de 12 secondes 06 (chrono non-homologué), après avoir déjà battu le record du monde en demi-finales avec un temps de 12’12 ». 

« Je suis tellement heureuse et reconnaissante envers mon entraineur. Venir ici n’a pas été simple et courir et gagner ici si dur. Mais repartir avec l’or et le record du monde, c’est génial. Ce record je ne l’attendais pas forcément. La demi-finale était tellement relevée que je me suis concentrée sur ma course et sur la qualification pour la finale. Mais courir si vite c’est vraiment spectaculaire pour moi. Et en finale que je ne re-batte pas le record à cause du vent ce n’est pas grave. Seul l’or comptait et je suis ravie d’avoir gagné ! », a-t-elle réagi au micro de RFI. 

En décrochant cette première médaille d’or dans l’histoire de son pays, Tobi Amusan redonne de l’espoir à des dizaines de millions de ses compatriotes qui ont des raisons de ne plus rien espérer du sport. En effet, après le forfait forcé des basketteuses pour la prochaine Coupe du monde, ce sont les footballeuses nigérianes qui ont achevé de refroidir la passion des Nigérians pour le sport en se faisant battre par les Zambiennes lors du match de classement de la CAN féminine Maroc 2022.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »