Home / Affaires / ONU: Ghassan Salamé s’engage pour la fin de la crise en Libye

ONU: Ghassan Salamé s’engage pour la fin de la crise en Libye

Partagez ceci :

L’envoyé de l’ONU pour la Libye Ghassan Salamé, pense que la crise en Libye pourrait prendre fin malgré la récente escalade des hostilités autour et dans la capitale libyenne, Tripoli. Devant le Conseil de sécurité, l’onusien a présenté un exposé sur le sujet.

« L’utilisation de moyens aériens et technologiques de précision est devenue une caractéristique dominante d’un conflit de faible intensité », a relevé M. Salamé dans son exposé.

Tout en dénonçant la frappe aérienne qui a visé une biscuiterie dans le quartier de Wadi Rabi’a, à Tripoli, faisant une dizaine de morts, ce dernier a relevé qu’il y a une implication croissante de mercenaires et de combattants d’entreprises militaires privées étrangères, ce qui entraîne une intensification de la violence.

M. Salamé a , par ailleurs souhaité que l’aéroport de Mitiga, près de Tripoli, resté fermé depuis plus de deux mois et demi  rouvre ses portes dès que possible.

Le fonctionnaire de l’ONU a confié au conseil de sécurité qu’il travaillait en collaboration avec les ministres de l’intérieur et des transports du gouvernement de l’Accord national , sur un certain nombre de mesures pratiques pour atteindre cet objectif.  

« À l’appui du processus de Berlin, j’ai noué de nombreux contacts avec le Premier ministre Serraj et les commandants des forces du gouvernement de l’Accord national et j’ai également rencontré le général Haftar et des responsables politiques qui le soutiennent. Un accord est possible sur le règlement du conflit et sur les bases d’un retour au processus politique ».

« J’ai bon espoir que ce processus aboutisse », a t-il par ailleurs laissé entendre.

Traduction »