Accueil / Africa top success / Bras de fer entre le Mali et la France : Abdoulaye Diop, est-il allé trop loin ?

Bras de fer entre le Mali et la France : Abdoulaye Diop, est-il allé trop loin ?

Partagez ceci :

Alors que la réunion sur le Mali du Conseil de sécurité de l’ONU a tourné au vinaigre ce mardi, avec des échanges peu amicaux entre le ministre malien des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop, et l’ambassadeur français Nicolas de Rivière, certains observateurs se demandent si l’envoyé de Bamako n’y est pas allé un peu trop fort.

Le diplomate malien maintient que la France fournit des armes et des renseignements aux groupes jihadistes au Mali. En réponse, Paris dénonce des « accusations graves, mensongères et diffamatoires ». La France attend des preuves, et le Mali n’attend que l’occasion pour les dévoiler.

Mais, le chef de la diplomatie malienne accuse la France de « bloquer » la tenue de la réunion spéciale qu’il exige pour enfin déballer les secrets. Faux !, soutient une source.

Au ministère malien des Affaires étrangères, on reprocherait à Abdoulaye Diop de n’avoir pas respecté ni le format, ni l’ordre du jour de la réunion du Conseil de sécurité de l’ONU consacrée au rapport trimestriel du secrétaire général des Nations unies sur le Mali.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »