Accueil / Africa top success / RDC: les populations incendient le siège de la Monusco à Goma
Monusco,4

RDC: les populations incendient le siège de la Monusco à Goma

Partagez ceci :

En République Démocratique du Congo, les populations sont en colère contre les Casques Bleus de la Monusco. Au cours d’une manifestation, les populations de la ville de Goma ont protesté violemment contre cette force de maintien de la paix et ont incendié ces locaux.

C’est un fait. Malgré leur présence depuis plus d’une décennie dans la ville de Goma dans l’est de la RDC, les Casques Bleus n’arrivent pas à assurer la sécurité des populations civiles confrontées à des exactions des rebelles du M23. Pour protester contre cette situation, les populations se sont ruées dans la rue ce lundi 25 juillet 2022. Cette protestation a dégénéré à tel point que le siège de la Monusco à Goma a été incendié. Selon plusieurs sources, certains se sont livrés à des larcins en emportant des équipements des Casques Bleus.

 « Nous sommes en train de faire l’inventaire des dégâts qui s’élèvent à plusieurs centaines de milliers de dollars, déplore Khassim Diagne, chef adjoint de la mission onusienne. Ce dernier indique que les membres de la mission sont « préoccupés par ce très grave incident qui d’ailleurs intervient au lendemain de propos hostiles et menaces émis de la part d’individus à l’encontre des Nations unies demandant à ce que l’on quitte la RDC. »

Pour rappel, il y a quelques semaines, le président du Sénat, Modeste Bahati en visite dans la région avait demandé à la Monusco de plier bagage.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »