Accueil / A la Une / RDC: vive tension à Beni après la fusillade des soldats de la Monusco

RDC: vive tension à Beni après la fusillade des soldats de la Monusco

Partagez ceci :

La tension était palpable dans la matinée de ce lundi 1er août 2022 à Beni. De nouvelles manifestations anti-Monusco ont eu lieu après que les Casques bleus ont tué trois hommes et fait plusieurs blessés.

Les manifestants étaient descendus dans les rues de Beni pour exiger le départ de la Mission de l’ONU en RDC. Dimanche, les soldats de la Monusco ont ouvert le feu causant la mort de trois Congolais, et plusieurs blessés. Les manifestations de ce lundi étaient donc une réaction à cette fusillade.

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, s’est dit « outré de l’incident grave survenu » à Kasindi (Nord-Kivu), à la frontière entre la RDC et l’Ouganda.

La Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU en RDC, Bitou Keita, a assuré que les auteurs de cette fusillade sont aux arrêts. Une enquête est ouverte pour faire la lumière sur cette situation.

La semaine dernière, des manifestations ont pris d’assaut l’état-major de la Monusco. On dénombre plusieurs morts, ouvrant ainsi la voie à une série d’autres manifestations pour demander le départ de la Mission onusienne présente dans le pays depuis 1999.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »