Home / Africa top success / Table ronde sur le Sahara-Occidental à Genève: ce sera du 05 au 06 décembre à Genève

Table ronde sur le Sahara-Occidental à Genève: ce sera du 05 au 06 décembre à Genève

Partagez ceci :

Le conflit entre le Maroc et le Sahara-Occidental ne date pas d’aujourd’hui. Les responsables des deux pays ont tout le temps porté ce conflit vers l’avant, alors que des tentatives de régler ce conflit n’ont jamais abouti, où chaque côté campait sur sa position.

 Il parait dès lors que les intentions des uns et des autres parmi les acteurs de ce conflit sont cette fois saines. En effet, une table ronde aura lieu à Genève (Suisse),  et ce du 05 au 06 Décembre prochain sur le Sahara-Occidental. Elle regroupera, outre les responsables des deux pays au conflit, le Maroc et le front Polisario, la Mauritanie, ainsi que l’Algérie. Cette table ronde aurait lieu à la date prescrite et ce sur invitation de l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, Horst Köhler en l’occurrence.

On affirme que cette réunion est la première depuis six ans, doit depuis Mars 2012. Une table ronde qui serait destinée à tester la volonté de chacun de s’engager dans un nouveau processus. L’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU, Horst Köhler aurait en outre demandé à chaque délégation qui serait présente dans cette table ronde, un maximum de 5 personnes dont une femme.

Il parait que le Maroc enverra une délégation qui serait composée du ministre marocain des affaires étrangères, en l’occurrence Bourita Nasser, de Mansouri Yassine de la DGED, services des renseignements extérieurs et les deux présidents de région des provinces du Sud, Khalihenna Ould Errachid et Yanja El Khattat  qui serait l’un des anciens des camps du Polisario. Du côté algérien, ce serait selon toute vraisemblance son ministre des affaires étrangères, Abdelkader Messahel ainsi que de son conseiller Abdallah Baali, et Sabri Boukadoum, qui est l’ambassadeur algérien auprès de l’ONU.

Du coté mauritanien, ce sera également son ministre des affaires étrangères, qui est Ismaïl Ould Cheikh Ahmed. Ceci dit du côté du « Polisario », ce serait le président du parlement, Khatri Addouh, et M’Hamed Khaddad, qui est ex-chef de la sécurité militaire et responsable du comité national du référendum, ainsi que Fatma El-Mehdi Union des femmes sahraouies.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »