Home / deux / Santé: drépanocytaires, 5 conseils pour éviter les infections !

Santé: drépanocytaires, 5 conseils pour éviter les infections !

Partagez ceci :

Maladie génétique très répandue en Afrique subsaharienne, les drépanocytaires sont très sensibles au moindre mal. Les personnes atteintes de drépanocytose sont considérées comme étant « à risque » à l’égard de certaines infections.

Une petite infection peut être fatale pour les personnes atteintes de drépanocytose.

La solution idoine pour éviter de tomber fréquemment malade est de prendre des mesures pour éviter le maximum de risques d’infections.

Voici pour vous, avec afriquefemme qui cite cdc.gov, quelques conseils ou précautions simples contre les infections :


1- Se laver les mains
Se laver les mains contribue de la meilleure manière possible à lutter contre les infections. Les personnes atteintes de drépanocytose, leur famille et les autres personnes qui participent à leurs soins doivent se laver les mains au savon et à l’eau propre plusieurs fois par jour. Si vous ne disposez pas d’eau et de savon à portée de mains, vous pouvez utiliser les gels nettoyant à mains à base d’alcool. Toutes les occasions sont bonnes pour se laver les mains (cuisiner, manger, après toilettes, après s’être mouché(e) ou avoir toussé ou éternué, changer des couches de bébés ou autres…).

2- Hygiène alimentaire
Certains aliments contiennent une bactérie appelée la salmonelle qui peut s’avérer particulièrement dangereuse chez les enfants atteints de drépanocytose. Comment préserver sa santé en cuisinant et en mangeant :

  • se laver les mains, les planches à découper, les plans de travail, les couteaux et autres ustensiles qui sont entrés en contact avec des aliments crus.
  • bien nettoyer les fruits et légumes avant de les consommer.
  • cuire la viande à point.
  • Eviter les œufs crus ou pas assez cuits. Certaines sauces peuvent contenir des œufs crus, notamment la sauce hollandaise faite maison, la vinaigrette César et d’autres vinaigrettes faites maison, le tiramisu, les crèmes glacées faites maison, les mayonnaises faites maison, les pâtes à biscuits et les glaçages.
  • Ne pas consommer du lait cru ou non pasteurisé, ni d’autres produits laitiers (fromages). Assurez-vous que ces aliments portent l’étiquette « pasteurisé ».
  • 3- Éviter les reptiles
    Certains reptiles portent une bactérie appelée la salmonelle qui peut s’avérer particulièrement dangereuse chez les enfants atteints de drépanocytose. Tenir les enfants à l’écart des tortues, des serpents et des lézards.
  • 4- Vaccins
    Les vaccins constituent un excellent moyen de prévenir de nombreuses infections graves. Les enfants et les adultes atteints de drépanocytose doivent recevoir l’ensemble des vaccinations recommandées, ainsi que la vaccination annuelle contre influenza (grippe) pour les enfants âgés de 6 mois et plus.
  • 5- Pénicilline
    La pénicilline peut aider à prévenir les infections. Prendre de la pénicilline (ou d’autres antibiotiques prescrits par un docteur) tous les jours jusqu’à l’âge de 5 ans au moins.

Maladie génétique résultant d’une mutation sur le gène codant l’hémoglobine,il faut souligner que la drépanocytose peut notamment occasionner un retard du développement de l’enfant, des crises vaso-occlusives, une prédisposition aux infections bactériennes et une anémie hémolytique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »