Accueil / A la Une / Tensions entre la RDC et le Rwanda : Félix Tshisekedi sur le banc des accusés ?

Tensions entre la RDC et le Rwanda : Félix Tshisekedi sur le banc des accusés ?

Partagez ceci :

Un soldat congolais a été tué et deux policiers rwandais blessés lors d’une fusillade ce vendredi 17 juin à la frontière entre le Rwanda et la République Démocratique du Congo, au poste de Goma appelé « Petite barrière ». Le gouvernement rwandais a réagi par rapport à l’incident, l’opposition congolaise pointe du doigt le président Félix Tshisekedi.

Pour Martin Fayulu à la tête de la coalition d’opposition Lamuka, si les choses se sont ainsi envenimées, c’est sans nul doute la faute au président Félix Tshisekedi qui fait preuve « d’incompétence et de leadership faible » au point de plonger le pays « dans l’abîme ».

« Monsieur Félix Tshisekedi a signé avec une légèreté déconcertante des accords secrets avec les pays voisins de l’Est. Il est allé jusqu’à sous-traiter la sécurité de notre pays au Rwanda et en Ouganda particulièrement. Monsieur Félix Tshisekedi a inutilement provoqué une compétition entre les pays d’Afrique de l’Est sur la RDC (…) », a déclaré l’ancien Membre de l’Assemblée nationale de la République démocratique du Congo.

De l’autre côté de la frontière, Kigali appelle au calme et assure officiellement continuer de privilégier la voie du dialogue. « Nous considérons cela seulement comme un incident. Une enquête a été ouverte par le mécanisme conjoint de vérification et notre ministre des Affaires étrangères s’est déjà entretenu à ce sujet avec son homologue congolais. Les autorités rwandaises sont en contact avec les autorités congolaises », a assuré Yolande Makolo, porte-parole du gouvernement rwandais.

Le Congo suspend tous les accords signés avec le Rwanda

Notons que la relation diplomatique entre les deux pays a tourné au vinaigre depuis la résurgence du mouvement rebelle du M23 et l’intensification des combats ces dernières semaines dans la région. Les autorités congolaises accusent le Rwanda de soutenir les rebelles du M23.

En réponse, le Conseil supérieur de la défense de la RDC a suspendu tous les accords et pré-accords signés avec le Rwanda. Pour sa part, Kigali espère vivement que ces accords et partenariats avec la RDC, qui sont bénéfiques pour les deux pays, seront restaurés au plus vite.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »