Umalis Group
Home / A la Une / Togo : 20 millions pour prétendre à la magistrature suprême

Togo : 20 millions pour prétendre à la magistrature suprême

Partagez ceci :

Le montant du cautionnement à verser pour être candidat à l’élection présidentielle de 2020 a été fixé par décret en Conseil des ministres ce jeudi 5 décembre 2019.

« Les candidats sont astreints au dépôt au Trésor public d’un cautionnement dont le montant est fixé par décret en Conseil des ministres sur proposition conjointe de la CENI et du ministre chargé de l’Administration territoriale » indique l’article 155 de la loi n° 2012-002 du 29 mai 2012 portant code électoral.

Ainsi, le montant du cautionnement est fixé à vingt millions (20 000 000) de francs CFA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »