Home / A la Une / Togo / Boisson Pils de mauvaise qualité : le MMLK va poursuivre la société BB

Togo / Boisson Pils de mauvaise qualité : le MMLK va poursuivre la société BB

Partagez ceci :

Le MMLK encourage le journal « L’Indépendant Express » dans ses investigations et la presse dans son ensemble à œuvrer pour la protection de la vie des consommateurs. Il entend poursuivre la société BB pour le payement des dommages et réparation des torts au cas où les analyses sont concluantes et confirment les ennuis sanitaires dus à la mauvaise qualité de ces boissons.

L’affaire secoue la chronique depuis quelques semaines. Une grande quantité de boissons Pils de mauvaise qualité est déversée sur le marché, a dénoncé le confrère Carlos Ketohou, Directeur de publication de L’Indépendant Express. Une révélation qui lui a valu la convocation de la HAAC, sur plainte du DG de la Brasserie du Bénin, avec tout le soutien de l’ambassadeur de la France au Togo.

Fort heureusement, le journal a, auprès de l’autorité, apporté les preuves de ses allégations.

Communiqué du MMLK !

MMLK / AFFAIRE BRASSERIE DU BÉNIN & DIRECTION JOURNAL L’ INDÉPENDANT EXPRESS

Le Mouvement Martin Luther King apporte son soutien au Directeur de Publication du JOURNAL L’Indépendant Express, Carlos KETOHOU pour son professionnalisme dans les investigations et invite les consommateurs à la vigilance par rapport aux produits de BB mis en cause pour mauvaise qualité.

L’ information selon laquelle les produits BB notamment les pils seraient de mauvaise qualité et par conséquent nuisibles à la santé des consommateurs a défrayé la chronique jusqu’à chuter sur la table du Président de la Haute Autorité de l’audiovisuel et de la Communication( HAAC ) .

L’initiative de la convocation du Directeur de Publication dudit journal par la HAAC, motivée par l’intervention personnelle de l’ambassadeur de France au Togo qui a amené le Directeur général de la Brasserie dans les locaux de la Haac porter plainte revêt un caractère d’intimidation et de menaces qui porte atteinte à la liberté de presse.
Heureusement, la rédaction du journal a tenu à démontrer le niveau professionnel de ses investigations, en temoigne la mise au point rendue publique le 09 octobre à la fin de la rencontre avec la HAAC.
Ce travail a son mérite d’être, pour avoir éveillé la conscience des consommateurs sur la qualité douteuse des produits incriminés.

Suivant de près cette situation, le Mouvement Martin Luther King fustige le caractère diplomatique que revêt cette affaire qui au fait, est purement commerciale.
L’intrusion de l’ambassadeur de France au Togo est une ingérence qui ne relève pas des prérogatives du diplomate en poste à Lomé.
Le MMLK exige que les produits incriminés soient retirés du marché, et que la brasserie BB de Lomé situe les consommateurs sur la situation en attendant les résultats finaux issus de laboratoire.

Le MMLK tient à rappeler à la Direction de la BB que les articles qui ont exposé une grande quantité de boissons Pils de mauvaise qualité , ne sont pas de nature , ni à la diffamer ni à se mettre au service d’un quelconque concurrent comme elle le pense, mais à préserver la santé des milliers des consommateurs notamment des citoyens togolais .

Un grand prix est attaché à la vie des citoyens et l’on ne saurait occulter l’ enjeu capital de cette affaire pour prioriser les intérêts français au détriment des consommateurs.

Le Mouvement Martin Luther King entend poursuivre la société BB pour le payement des dommages et réparation des torts au cas où les analyses sont concluantes et confirment les ennuis sanitaires dus à la mauvaise qualité de ces boissons.
Enfin le MMLK encourage le journal L’Indépendant Express dans ses investigations et la Presse dans son ensemble à œuvrer à la protection de la vie des consommateurs.

Lomé , le 17 octobre 2019

MMLK / LA VOIX DES SANS VOIX

Traduction »