Umalis Group
Home / People / Togo: le MMLK plaide pour les compatriotes bloqués au Liban

Togo: le MMLK plaide pour les compatriotes bloqués au Liban

Partagez ceci :

Les Togolais résidant au Liban vivent le calvaire et ne rêvent que d’une seule chose : rentrer au bercail, sur la terre de leurs aïeux. Après de nombreux appels en direction des gouvernants, ceux-ci se saisissent du mouvement du Pasteur Edoh Komi pour se faire entendre.

« La situation est très alarmante », alerte le MMLK qui « plaide pour des actions concertées entre les dirigeants africains pour soulager les peines des ces compatriotes au Liban car ce pays est devenu invivable ».

DIRIGEANTS AFRICAINS , FAITES RAPATRIER LES COMPATRIOTES DU LIBAN CAR CE PAYS EST DÉSORMAIS INVIVABLE

Les travailleuses domestiques crient au secours et le Mouvement Martin Luther King interpelle la Cour Africaine des droits de l’homme.

Longtemps considéré comme un pays de non droits avec les violations flagrantes et systématiques des droits des travailleuses domestiques , le Liban est désormais un pays à risques avec son instabilité politique qui s’empire au quotidien. Or , dans ce pays ,des milliers des femmes africaines dont les togolaises sont abonnées aux travaux domestiques. Avec la crise sanitaire à la pandémie Coronavirus , la situation se complique davantage et les multiples cris de détresse qui parviennent au Mouvement Martin Luther King sont extrêmement graves et interpellent les dirigeants africains et la Cour Africaine des droits de l’homme à agir . C’est un Secret de Polichinelle que les travailleuses domestiques sont souvent soumises aux traitements inhumains ,cruels et dégradants .
Des images horribles et choquantes portant sur ces faits qui innondent souvent la toile , illustrent suffisamment les conditions de travail et de vie de nos consoeurs dans le pays des cèdres . Dès qu’elles débarquent de l’Afrique chez leurs nouveaux employeurs , elles sont considérées comme des esclaves et transportées comme des marchandises ( Passeports confisqués ) sur lesquelles les employeurs ont le droit de mort et de vie .
C’EST UNE HONTE POUR L’AFRIQUE ET NOUS DEVONS SAUVER CES JEUNES CONSŒURS . Car , actuellement , malgré qu’elles sont exposées à la faim et la dépression , la plupart disent avoir réservé au moins de l’argent de billets d’avion pour rentrer au bercail mais il faut des négociations diplomatiques pour concrétiser leurs désirs de retour au pays.La situation est très alarmante et le MMLK plaide pour des actions concertées entre les dirigeants africains pour soulager les peines des ces compatriotes au Liban car ce pays est devenu invivable. Par ailleurs , les violations flagrantes dont elles sont victimes interpellent la Cour Africaine des droits de l’homme pour la réparation pour traduire l’Etat Libanais devant les juridictions internationales en vue de la réparation des préjudices .
SAUVONS LES SOEURS AFRICAINES AU LIBAN CAR L’ HONNEUR DU CONTINENT EN DÉPEND.

Lomé , le 3 septembre 2020

MMLK / La voix des sans voix .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »