Umalis Group
Home / A la Une / Togo : Des femmes s’engagent à défendre la « victoire » d’Agbéyomé

Togo : Des femmes s’engagent à défendre la « victoire » d’Agbéyomé

Partagez ceci :

Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, secrétaire générale de la CDPA, Bernadette Dagbadji, Conseillère municipale dans le Golfe 7 et Mureille Abotsi, militante du parti politique Togo Autrement veulent défendre la « victoire » d’Agbéyomé Kodjo, candidat de la dynamique Mgr Kpodzro. Elles annoncent à cet effet une série d’actions dont, une manifestation le 22 mars prochain.

Intervenant ce mercredi sur une radio privée, Brigitte Adjamagbo-Johnson a dénoncé la levée de l’immunité parlementaire d’Agbeyomé Kodjo. Selon elle, c’est une manière pour le pouvoir en place d’étouffer la contestation en cours.

Ces femmes condamnent l’acharnement du pouvoir sur le candidat de la dynamique Mgr Kpodzro, candidat que les togolais ont plébiscité au premier tour de la présidentielle de février dernier. « Il ne faut pas prendre des mesures pour étouffer une contestation qui se prépare, qui ne sera pas étouffée de toute façon », rassure la secrétaire générale de la CDPA.

S’appuyant donc sur une recommandation de Mgr Kpodzro, le porte-parole d’Agbeyomé demande « aux femmes de faire du bruit chez elles par tous les moyens en tapant dans les casseroles, en utilisant des sifflets ce dimanche 22 mars entre 13h et 14h ».

Ces femmes qui reprennent le flambeau de la protestation envisagent d’adresser une « lettre ouverte à Faure Gnassingbé » ce même jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »