Accueil / A la Une / Togo : la colère des enseignants grévistes ne faiblit toujours pas

Togo : la colère des enseignants grévistes ne faiblit toujours pas

Partagez ceci :

La révocation de 137 enseignants après la grève de la semaine dernière n’a pas découragé le Syndicat des enseignants du Togo qui appelle à une nouvelle grève. Ce lundi 4 avril, on note des perturbations dans plusieurs établissements scolaires.

Des membres du gouvernement vont rencontrer les fédérations de syndicats de l’enseignement ce mardi. Mais, le Syndicat des Enseignants du Togo (SET) n’y a pas été convié. Pour le gouvernement, ce syndicat n’est pas légal et ne pouvait donc pas déposer de préavis de grève.

Plusieurs écoles sur le territoire national ont été vides et les élèves sont descendus dans les rues. Certains, privés de leurs professeurs, les réclament quand d’autres sont allés chercher les élèves dans les écoles privées pour leur demander de rejoindre leur mouvement.

Rappelons que le Syndicat des Enseignants du Togo a lancé une grève cette semaine pour quatre jours, du lundi au jeudi pour exiger de meilleures conditions de travail.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »