Home / Country / West Africa / Togo / Togo : Réaction de la CNSC après le retrait de son accréditation

Togo : Réaction de la CNSC après le retrait de son accréditation

Partagez ceci :

La Concertation Nationale de la Société Civile du Togo (CNSC-Togo) vient de réagir suite au retrait de son accréditation pour la supervision de la présidentielle de ce 22 février. Dans un communiqué rendu public  ce jeudi, l’organisation a rejeté toutes les accusations portées contre elle pour justifier le retrait de l’accréditation. Elle dit néanmoins prendre acte de la décision de la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante).

Accusée de « prise de position » et de vouloir mener une activité « d’ingérence dans le processus électoral »,  la CNSC affirme qu’elle n’est mêlée ni de près, ni de loin à une entreprise d’ingérence dans le processus électoral du Togo, autre que sa mission traditionnelle de monitoring.

 « La CNSC-Togo a toujours fait un travail de qualité et d’objectivité hautement apprécié par tous les partenaires et acteurs de la vie publique en bonne intelligence avec les autorités compétentes », écrit l’organisation qui regrette que cette décision d’annulation et de retrait d’accréditation ait été prise par la CENI sans consultation préalable.

La CNSC-Togo dit toutefois avoir pris acte de la décision en dépit « des désagréments et des coups portés à son image »  et appelle tous ses membres « au calme et à la retenue ». Par ailleurs, elle convie tous les observateurs et superviseurs mobilisés à retourner les accréditations individuelles et les badges afin de les envoyer à la CENI.

Pour rappel, la CNSC est un réseau thématique  qui regroupe une soixantaine d’organisations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »