Home / Pays / Afrique Australe / Mozambique / Un gisement de graphite et de vanadium découvert en Mozambique

Un gisement de graphite et de vanadium découvert en Mozambique

Partagez ceci :

Un gisement de graphite qualifié de « haute qualité » a été découvert en Mozambique. L’annonce a été faite lundi par la société minière australienne, Mustang Resources. Le site est localisé dans la province de Cabo Delgado (Nord) et contient du graphite et du vanadium.

Bernard Olivier, Directeur général de Mustang Resources a déclaré: « Caula va de mieux en mieux: nous avons de très bonnes qualités de graphite, des largeurs importantes et une proportion très importante de gros et d’énormes flocons». Selon ses affirmations, «Maintenant, en plus de l’exceptionnelle minéralisation en graphite, nous établissons la présence d’une minéralisation importante de vanadium».

Le projet d’exploitation de ce gisement va donc être accéléré. Les acteurs confient se mettre au travail pour arriver à livrer les premières plaques d’ici le premier trimestre de 2019.

Ce n’est pas la première fois qu’une telle découverte est faite en Mozambique. En février 2013, Syrah Resources  a estimé ses découvertes de graphites de 562 millions de tonnes  avec une teneur de 9.8%.

Le graphique est utilisé dans la fabrication des crayons à mine et des piles alcalines, la fabrication de l’acier, de peintures anticorrosives et antistatiques, les lubrifiants industriels, les poudres métalliques, les composants de polymère et de caoutchouc, les matériaux ignifuges qui servent à retarder la progression du feu, pour ne citer que ceux-là.

Quant au vanadium, il est souvent allié à d’autres minerais. On l’associe au titane  dans l’industrie aérospatiale, il sert de produits chimiques (oxydes et hydroxydes de vanadium) voire de pigments (teinture, verrerie, céramique).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »