Home / A la Une / Vaccination au Togo : quand un ministre s’attire la foudre des internautes

Vaccination au Togo : quand un ministre s’attire la foudre des internautes

Partagez ceci :

Alors qu’une frange de la population togolaise demeure septique par rapport au vaccin anti-covid AstraZeneca dont le pays a reçu 156 000 doses en début de semaine dernière, le ministre en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le Dr Wateba Ihou, a décidé de sensibiliser autrement. Reçu dans l’émission ‘Au cœur de la nation’, diffusée chaque dimanche sur la TVT, la télévision nationale, a tenu des propos pouvant être qualifiés comme des menaces envers ceux qui échapperont à la campagne de vaccination.

Le ministre Ihou a mis en garde tous les Togolais surtout ceux qui sont en première ligne dans la lutte contre le Covid-19 qui ne vont pas vouloir se faire vacciner.

Le professeur indique que toutes ces personnes devront assurer elles-mêmes les dépenses de prise en charge lorsqu’elles contracteront par mégarde le virus.

Il assure que le gouvernement ne déboursera aucun centime.

« Si tu arrives à Kégué avec une forme grave, nous allons te faire une ordonnance. Les 500 000 F CFA, tu vas les payer », a déclaré le ministre.

Il renchérit que le contaminé n’assure pas les dépenses pas de ses soins, il en tirera lui-même les conséquences.

Si cette déclaration visait a donné une image plus rassurante sur l’importance du vaccin anti-covid-19, l’effet qu’elle a eue est contraire à l’attente du ministre.

En effet, la vidéo a déclenché une vague d’indignations sur les réseaux sociaux. Beaucoup sont remontés contre l’intervention du professeur Ihou à cause de son ton menaçant.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »