Accueil / Pays / Afrique Australe / Afrique du Sud: Ramaphosa résiste aux appels à la démission
Cyril Ramaphosa,689

Afrique du Sud: Ramaphosa résiste aux appels à la démission

Partagez ceci :

Les caciques du parti historique au pouvoir, l’ANC, se sont réunis lundi 5 décembre à Johannesburg pour discuter du sort de Cyril Ramaphosa à la tête de l’Afrique du Sud suite aux allégations de corruption. 

Résistant aux appels de l’opposition à démissionner de la présidence du pays, Cyril Ramaphosa, a saisi la Cour constitutionnelle pour faire annuler un rapport parlementaire qui l’accable sur un scandale au parfum de corruption dont les conclusions ont ouvert la voie à une procédure de destitution à son égard. Mais Cyril Ramaphosa a déjà déclaré qu’il était prêt à rester en fonction. 

Le sort du président sud-africain Cyril Ramaphosa sera déterminé par le comité exécutif du parti au pouvoir, qui débattra des allégations selon lesquelles il pourrait avoir commis une faute et violé son serment d’office. 

Majoritaire au Parlement depuis 1994, l’ANC, plombé par la corruption et une guerre de factions, entre l’ancien Président Jacob Zuma et Ramaphosa. Les faucons du parti ne sont pas prêts à sceller Ramaphosa compte tenu des enjeux électoraux prévus en décembre.  

Âgé de 70 ans, Cyril Ramaphosa a dans son placard un scandale gênant depuis plusieurs mois, accusé d’avoir tenté de dissimuler un cambriolage dans une de ses propriétés en 2020, en ne le déclarant ni à la police, ni au fisc. Les malfaiteurs avaient alors emporté 580.000 dollars en liquide, camouflés sous les coussins d’un canapé.

Reste à savoir si les députés du parti à l’Assemblée nationale, suivront l’appel du comité de travail de l’ANC  » a voté contre le rapport lors du débat et voté prévu ce Mardi 6 décembre », selon la presse sud-africaine.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »