Accueil / A la Une / Angola : une femme à la tête du Conseil Constitutionnel, une première

Angola : une femme à la tête du Conseil Constitutionnel, une première

Partagez ceci :

Le chef de l’État angolais, Joao Lourenço a nommé jeudi 19 août, Laurinda Jacinto Prazeres Monteiro Cardoso, nouvelle présidente du Conseil Constitutionnel d’Angola.

A 46 ans, celle qui occupait le poste de secrétaire d’État à l’administration territoriale Jusqu’à récemment vient de prendre la tête d’une importante institution du pays.

Laurinda Jacito Prazeres Monteiro Cardoso prend les rênes du Conseil Constitutionnel du pays.

Elle a été nommée ce jeudi 19 août en remplacement de Manuel Aragáo, l’ancien président qui a démissionné.

La juriste devient donc la première femme à prendre la tête de la plus haute juridiction du pays.

Par Henri AKODO




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »