Accueil / deux / Anjola Adebayo-Oyetoro: ce jeune Nigérian qui réussit grâce à whatsapp

Anjola Adebayo-Oyetoro: ce jeune Nigérian qui réussit grâce à whatsapp

Partagez ceci :

Chacun a son domaine de réussite et peu importe l’âge tout peut réussir à qui sait saisir les opportunités. C’est le cas d’Anjola Adebayo-Oyetoro. A 19 ans, ce jeune Nigérian a pris une décision qui va par la suite basculer sa vie. Il quitté l’université et fonde Offers.ng, un marché pour la vente et l’achat de biens.

Officiellement lancée en novembre dernier, la plateforme séduit déjà un bon nombre d’utilisateurs. Elle traduit l’idée de départ du jeune entrepreneur. Offers.ng permet aux commerçants de poster leurs annonces d’une manière innovante qui rapproche davantage le client au commerçant.

Pour marquer les esprits dès le départ, Anjola et son équipe ont poussé loin le bouchon de l’innovation. En novembre dernier, ils sont arrivés sur le marché avec déjà une étiquette qui mérite le respect. C’est le premier site à implanter l’option « WhatsApp Seller » au Nigeria. Une option qui permet désormais de vendre à travers l’application de messagerie WhatsApp.

L’autre point sur lequel Anjola et son équipe de trois personnes ont misé, c’est la sécurité informatique. Une vraie nécessité surtout que le Nigeria est beaucoup exposé à la cyberattaque. Au-delà, il ne semble pas s’arrêter là. C’est une longue série d’innovation que le concepteur annonce.

Avec 186 millions d’habitants, le Nigeria est le plus gros marché de consommation en Afrique. Une vraie terre fertile pour le commerce électronique, tant le taux de pénétration de la téléphonie mobile et de la connexion internet sont de gros atouts.

Même s’il est exposé à une forte concurrence, l’adolescent semble ne pas être inquiet. Car pour lui, malgré le nombre important de plateformes de e-commerce déjà existantes, le marché nigérian est assez grand pour se tailler une place. « Nous ne voyons pas de concurrence, nous voyons des opportunités, nous prévoyons d’aller de l’avant avec notre plateforme » confie-t-il.

Beaucoup de curieux lui demandent souvent la recette de son succès, et il a souvent une réponse standard : « A 19 ans, j’ai abandonné l’université pour entreprendre. Posez-moi cette question dans cinq ans ».

Le premier site spécialisé dans les petites annonces a été lancé depuis 2008. Il avait pour nom Nairalist. Le site Web ne résiste pas à l’entrée de DealFish dans l’espace. Dealfish lui-même a ensuite été fermé par sa société mère, Nasper, qui l’a remplacé par OLX, un acteur international dans le secteur des petites annonces, et où Nasper détient une participation de 71 %.

Actuellement, OLX trone sur le terrain. Il est suivi de près par Jiji. De gros vendeurs auxquels Anjola devra opposer une concurrence.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »