Home / A la Une / Brigitte Macron : l’âge et l’apparence physique…les blessures intérieures d’une Première dame
Brigitte Macron

Brigitte Macron : l’âge et l’apparence physique…les blessures intérieures d’une Première dame

Partagez ceci :

Constamment victime de railleries sur les réseaux, Brigitte Macron ne cesse d’essuyer de vives critiques sur sa différence d’âge avec son mari et son attrait physique. Des remarques acerbes dont l’épouse du Président Emmanuel Macron a réussi au fil des mois et des années à gérer avec la plus grande finesse. Mais certaines remarques continuent de la blesser.

Un président dans la force de l’âge aux côtés d’une femme beaucoup plus âgée…La polémique enflait depuis la campagne électorale d’Emmanuel Macron. Un sujet qui avait fortement blessé son épouse, Brigitte. 

Selon le magazine Vanity Fair, la première dame prendrait très à cœur toutes ces remarques.

« Malgré ses sourires halés, elle souffre des caricatures affreuses que l’on dessine d’elle, des blagues de Laurent Gerra qui l’a traité d’une grand-mère qui sait faire un bon café ».  

Et encore d’autres humoristes ont été plus rudes.

Que ce soit dans la presse, à la télévision, dans les salles de spectacles ou sur les réseaux sociaux, la différence d’âge entre Brigitte et Emmanuel Macron a été un véritable sujet qui a énormément fait parler en France, et ce pas toujours de manière positive.

Si la presse étrangère se montre très empathique et sympathique avec la première Dame, en France, les choses sont un peu différentes. Les critiques dans l’Hexagone arrivent très souvent par les réseaux sociaux, et les remarques négatives peuvent même se transformer en de véritables agressions verbales.

Une attitude dont Brigitte Macron a été réellement victime comme elle le déplorait il y a quelque temps, au micro de RTL.

« Si vous recevez une lettre et que vous avez des menaces de mort, la personne qui vous menace va être poursuivie », explique-t-elle.

Et de déplorer :

« Malheureusement sur les réseaux sociaux les choses sont bien différentes, et Brigitte Macron regrettait donc cet anonymat qui permet tout, cette impunité n’est pas gérable » déplorait-elle avec amertume…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »