Accueil / A la Une / Burkina : la libération de Roch Kaboré réclamée par son parti

Burkina : la libération de Roch Kaboré réclamée par son parti

Partagez ceci :

Au Burkina Faso, les responsables du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), le parti du président déchu Roch Kaboré, exigent la mise en liberté, et sans condition, de ce dernier. Mais aussi celle d’éventuelles personnalités détenues.

Réuni mercredi 26 janvier à Ouagadougou, le bureau politique du MPP dénonce une remise en cause complète de toutes les dispositions institutionnelles de la République et de la démocratie farouchement acquises.

Le parti de Roch Kaboré lance un appel à tous ses militants et sympathisants, à tous les démocrates, pour la recherche d’une solution à la situation que traverse le Burkina Faso.

Pour les responsables du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), la démission de Roch Marc Christian Kaboré a été obtenue sous la pression. Et ce coup d’État vient remettre en cause tous les acquis démocratiques depuis l’insurrection populaire de 2014.

« Naturellement, un parti ne peut pas être d’accord avec cette situation et c’est pourquoi nous condamnons ce coup d’État et continuons d’exiger le retour à l’ordre constitutionnel normal. Parce que c’est quand même une démocratie chèrement acquise. », dénonce Clément Sawadogo, premier vice-président du MPP.

« Il ne s’est pas levé lui-même librement pour dire « compte-tenu de tels et tels paramètres, je remets le pouvoir au peuple ». Ce n’est pas une démission volontairement pensée, consentie, prononcée par l’intéressé, c’est une situation d’obligation, de contrainte, c’est un coup d’État classique pur et dur », ajoute ce dernier.

Au niveau de la société civile, une nouvelle coalition a vu le jour. Elle réunit le Balai citoyen, la Ligue des panafricanistes et également des associations de la région de Kaya a été créé ces dernières heures. Priorité pour ces militants : le retour à l’ordre constitutionnel et une réelle politique pour contrer l’avancée des groupes armés jihadistes.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »