CAF: Issa Hayatou sanctionné pour avoir empoché 1 milliard de dollars

Partagez ceci :

L’ancien président de la Confédération Africaine de Football, Issa Hayatou, fait objet de sanction en Egypte. Après maintes reports, le 26 novembre dernier, l’ex président de la CAF et son ancien secrétaire général Hicham El Amrani ont été condamnés chacun à 500 millions de livres égyptiennes (environ 24,5 millions d’euros) d’amende par la Cour économique du Caire.

Bien qu’absent du procès, les deux hommes ont été jugés d’après RFI, pour avoir signé en 2016 un contrat sur les droits médias/marketings du foot africain avec la société française Lagardère Sports. Ces derniers auraient cédé en septembre 2016 la gestion des droits marketings et médias du football africain pour la période 2017-2028 à la société française Lagardère Sports (LSE) contre un milliard de dollars.

Une condamnation qui survient deux ans après que ces acteurs du football africain aient été mis en cause par les autorités égyptiennes. Il faut souligner que le nouveau patron de la CAF, Ahmad Ahmad a, après son élection à la tête de l’instance africaine de football, renégocié le contrat avec Lagardère.

Selon la presse égyptienne, comme rapporté par notre source, ce verdict ne sera pas appliqué.