CAN 2019: la CAF répond aux Comores

Eliminés sur le terrain lors de la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019, les Comores contestent toujours la décision de la CAF sur le sort du Cameroun.

Les Comores ont fait recours au Tribunal Arbitral du Sport en demandant le retrait des Lions Indomptables de la prochaine CAN.

Ils réclament l’application de l’article 92 du règlement de la confédération qui exige le retrait d’un pays qui perd son statut de «pays-hôte ».

Avant la décision finale du TAS, Ahmad Ahmad, le président de l’instance de la CAF, a fait quelques mis au point.

« Ce pays a fait trop de tapage, il faut que les Comores changent de discours […] C’est la CAF qui a décidé de reporter la CAN du Cameroun (qui accueillera l’édition 2021). C’est un report, pas une annulation de la CAN au Cameroun. Donc, l’article 92 ne s’applique pas », a expliqué Ahmad.

« Quant à la victoire sur le papier, il faut vraiment des irrégularités pour que cela soit pris en compte. Notre règlement est clair. L’article 92 parle d’un retrait et non d’un désistement. Et juridiquement ce n’est pas le cas. C’est la CAF qui a décidé de reporter la CAN, et de faire ce glissement. C’est un report, pas une annulation », a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *