Ce règlement qui met fin à l’utilisation abusive de l’hymne national au Soudan du Sud !

Partagez ceci :

En l’absence du président sud-soudanais Salva Kiir, l’hymne national du pays ne sera plus ni joué ni chanté. De même, les responsables militaires n’ont désormais plus le droit de s’adresser au public en uniforme.

Au Soudan du Sud, la nouvelle disposition concernant l’hymne national a été approuvé vendredi dernier lors d’un conseil des ministres. Selon M. Makuei, ministre de l’Information, il existe deux exceptions à la règle: les écoles et les ambassades à l’étranger.

Pour le président du Soudan du Sud, Salva Kiir, l’hymne national est utilisé de manière abusive par certains responsables gouvernementaux et une restriction s’impose.

Pour l’heure, les peines prévues en cas de manquement à ces nouveaux règlements ne sont pas encore énumérées.