Ces propos du pasteur Gregg Schoof qui provoquent le courroux de Kigali

Partagez ceci :

Après avoir qualifié les femmes de démons, Gregg Schoof est arrêté pour trouble à l’ordre public. Alors qu’il s’apprêtait à donner une conférence de presse ce lundi sur la fermeture de sa radio et de son église il y a de cela deux ans, le missionnaire évangélique américain Gregg Schoof a été interpellé par la police rwandaise.

Selon les autorités rwandaises, le pasteur Gregg Schoof est arrêté pour avoir organisé une réunion illégale avec des journalistes dans un espace public et sans autorisation. En effet, alors qu’il était sur le point de quitter le pays avec toute sa famille, l’évangéliste a voulu se prononcer publiquement au sujet de la fermeture de sa radio et de son église sans autorisation. Conséquence, il se fait arrêter avec son fils et des journalistes.

A l’origine de la fermeture de la radio et de l’église, un sermon radio au cours duquel le pasteur traitait les femmes de « démons ». Ce dernier avait été sommé par les autorités des médias de payer une amende et de présenter des excuses mais, refusa. Et donc, sa radio et son église ont été interdites et son visa n’a pas été renouvelé.

Il faut noter que le missionnaire est connu pour ses critiques envers le gouvernement. Il avait notamment critiqué l’enseignement de la théorie de l’évolution dans les écoles, la distribution de préservatifs et l’assouplissement des restrictions concernant l’avortement.