Accueil / Pays / Afrique de l’Est / COP27 : « Une règle pour eux, une autre pour nous », Museveni dénonce l’hypocrisie des Européens

COP27 : « Une règle pour eux, une autre pour nous », Museveni dénonce l’hypocrisie des Européens

Partagez ceci :

Alors que la conférence des parties bat son plein en Égypte, le chef de l’État ougandais Yoweri Museveni, a accusé l’Europe de « deux poids deux mesures éhontés » et d' »hypocrisie » à l’égard de l’Afrique sur la question climatique et les politiques énergétiques.

Dans un post de blog publié ce mercredi 9 novembre en pleine COP27, renseigne Jeune Afrique, ce dernier a fustigé la réouverture de centrales à charbon pour faire face à la crise énergétique causée par la guerre en Ukraine, alors que l’Europe demande aux pays africains de ne pas utiliser de combustibles fossiles.

« Nous n’accepterons pas une règle pour eux et une autre pour nous », écrit Yoweri Museveni.

« L’incapacité de l’Europe à atteindre ses objectifs climatiques ne devrait pas être le problème de l’Afrique », ajoute-t-il.

Il dénonce aussi la « faillite morale » de l’Europe, qui « utilise les combustibles fossiles de l’Afrique pour sa propre production d’énergie » tout en refusant « l’utilisation par l’Afrique de ces mêmes combustibles pour la sienne ».

Il est souligner que les pays les plus riches n’ont pas rempli leurs promesses de donner 100 milliards de dollars par an aux pays en développement à partir de 2020 pour les aider à faire face aux conséquences du réchauffement climatique et à rendre leurs économies plus vertes, atteignant seulement 83 milliards de dollars, selon l’ONU.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »