Côte d’Ivoire: 20 ans de prison pour l’ancien maire du plateau, le PDCI crie au complot

TAB Group Business
Partagez ceci :

Après Khalifa Sall au Sénégal, un autre maire est rattrapé par la justice de son pays. Il s’agit de Noël Akossi Bendjo en Côte d’Ivoire. L’ancien maire du Plateau a été condamné le 02 juillet dernier, à 20 ans de prison, ceci pour détournement de fonds publics.

En effet, d’après RFI, Noël Akossi Bendjo avait été révoqué de ses fonctions, juste après ces accusations et résidait depuis en France à Paris. L’ancien maire, outre le détournement de fonds est accusé de faux, usage de faux et de blanchiment. Il est ainsi condamné à 20 ans de prison ferme, à 15 millions d’euros d’amende et à cinq ans de privation de droits.

Pour l’accusé, Noël Akossi Bendjo, également cadre du parti PDCI, ces accusations ne sont que pure farces, dont l’objectif serait de fragiliser le parti et son président Henri Konan Bédié à l’approche du scrutin présidentiel. Le parti a toujours considéré ces poursuites comme une tentative d’intimidation de la part du RHDP, la coalition au pouvoir, rapporte notre source.

Au sein du PDCI, l’avocat Chrysostome Blessy voit même dans cette condamnation une curieuse coïncidence qui survient juste après le départ de Bédié pour la France.

Toutefois, pour le gouvernement il s’agit d’appliquer la loi établie par la justice ivoirienne.