Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / Bénin : les biens de l’opposant Sébastien Ajavon, saisis par la justice

Bénin : les biens de l’opposant Sébastien Ajavon, saisis par la justice

Partagez ceci :

Soutien de Patrice Talon lors de son élection en 2016, Sébastien Ajavon, qui était arrivé en 3è position à l’issue du premier tour, est devenu l’ennemi public du chef de l’État. Condamné à 5 ans de prison et une amende de près de 160 millions de FCFA pour une fraude à la TVA, la justice a procédé vendredi 1er juillet à la saisie des biens de l’homme d’affaires dans sa résidence à Cotonou, la capitale camerounaise.

Le 22 mars dernier, la Cour suprême a ordonné la saisie de la maison de l’opérateur économique qui avait alors un mois pour vendre ses biens et commencer à payer son amende qui s’élève à plus de 160 millions de FCFA.

Les photos sont floues et mal cadrées. Diffusées par des médias locaux, on y voit des déménageurs en train d’emporter du mobilier – des fauteuils, des tables dorées –, ainsi qu’une berline de luxe noire chargée sur un camion.

Condamné à 5 ans de prison pour fraude à la TVA et à 20 ans de prison pour une autre affaire de trafic international de drogue, l’homme d’affaires est toujours recherché.

Son nom est en effet inscrit dans un fichier mis en ligne sur le site du ministère béninois de la Justice. Il est indiqué qu’un mandat d’arrêt a été émis à son encontre le 18 octobre 2018.

Vivant depuis lors en exil en France où il a obtenu le statut de réfugié politique, Sébastien Ajavon s’estime victime de harcèlement judiciaire.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »