Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / Côte d’Ivoire : gracié, Laurent Gbagbo va toucher une belle fortune

Côte d’Ivoire : gracié, Laurent Gbagbo va toucher une belle fortune

Partagez ceci :

Les bonnes nouvelles s’enchaînent pour l’ex-président ivoirien. Quelques mois après son acquittement par la CPI et suite à sa condamnation à 20 ans de prison dans l’affaire de « braquage de la BCEAO », Laurent Gbagbo a été gracié samedi par son successeur Alassane Ouattara.

Dans un décret présidentiel, le chef de l’Etat ivoirien a également demandé qu’il soit procédé au dégel des comptes de Gbagbo et au paiement de ses arriérés de rentes viagères dues aux anciens présidents, qui avaient été gelés lors de sa détention à La Haye.

Si le barème lui est appliqué rétroactivement sur 10 ans, l’application de cette mesure permettra à ce dernier de toucher environ 3 millions d’euros

A souligner que Laurent Gbagbo s’est plaint de ne pas avoir reçu, depuis son arrestation, en avril 2011, les rentes auxquelles ont droit les anciens présidents ivoiriens, soit 9 584 580 F CFA (14 600 euros) par mois, auxquels s’ajoutent 7 500 000 F CFA (11 400 euros) de frais de transport, carburant, électricité et téléphone.

En revanche, Henri Konan Bédié n’a, lui, rencontré aucun problème. En sa qualité d’ancien chef de l’État et d’ex-président de l’Assemblée nationale, il a droit à 23 835 328 F CFA (36 000 euros).

Mais depuis sa rupture avec Alassane Ouattara, en août 2018, il doit cependant se passer de toutes les « largesses » supplémentaires qui lui étaient offertes par la présidence.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »