Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / Côte d’Ivoire / Côte d’Ivoire: le chanteur Amaral d’Afrik craint pour sa vie

Côte d’Ivoire: le chanteur Amaral d’Afrik craint pour sa vie

Partagez ceci :

Amaral d’Afrik craint pour sa vie en ce moment. L’artiste ivoirien estime faire l’objet de menaces sérieuses contre sa personne. Il a fait cette révélation surprenante dans la presse locale.

L’artiste Zouglou estime être visé notamment avec son tout dernier single intitulé « ILS ONT MENTI ». Le chanteur fait l’objet de graves menaces. Il partage son angoisse:

”Au départ, j’ai reçu quelques appels et messages anonymes de personnes agitées avec des paroles menaçantes. Mais ce qui m’a fait faire la publication sur Facebook, c’est lorsqu’un monsieur assez posé en toute lucidité m’a appelé en me disant ceci : ”Petit, nous t’apprécions bien, mais cette fois-ci, tu es allé trop loin. Ce que je te conseille, c’est de quitter ta maison, sinon l’on risque d’avoir ta peau” a indiqué le chanteur ans une interview accordée au site Abidjanpeople.

Préoccupé par cette situation inconfortable, Amaral d’Afrik a décidé de se confier au Préfet d’abidjan pour garantir sa sécurité.

A en croire le site ivoirien, celui-ci lui a demandé de quitter expressément son domicile pour un lieu sûr pour l’instant.

La nouvelle sortie musicale de l’artiste n’a pas laissé indifférents beaucoup d’acteurs du showbiz ivoirien.

Dans son titre “ ILS ONT MENTI ”, l’artiste n’a pas été tendre avec la classe dirigeante. Un morceau très engagé dans lequel le jeune chanteur fustige directement le pouvoir en place et certains agissements.

Amaral d’Afrik évoque clairement les promesses électorales non tenues et la situation difficile d’une jeunesse ivoirienne laissée pour compte. Et pourtant, ce n’est pas le premier morceau engagé de l’artiste.

« On a le ventre vide », un autre titre engagé, avait déjà fait beaucoup parler de lui, mais pas jusqu’aux menaces.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »