Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / Côte d’Ivoire / Côte d’Ivoire : que vient faire Tidjane Thiam après plus de 20 ans d’absence ?

Côte d’Ivoire : que vient faire Tidjane Thiam après plus de 20 ans d’absence ?

Partagez ceci :

L’ex-ministre Tidjane Thiam était attendu à Abidjan le 30 juillet dernier, un retour annoncé puis annulé. C’est finalement ce lundi 8 août dans la matinée que le banquier franco-ivoirien a de nouveau foulé le sol ivoirien après plus de deux décennies hors du pays. Il a été reçu à huis clos par le président Alassane Ouattara dans sa résidence privée à la Riviera.

Alors que le retour de celui qui a été jeune ministre du Plan du président Henri Konan Bédié en 1998 suscite des interrogations, son porte-parole Marc-Arthur Gauthily précise dans un communiqué public qu’« il est prévu à son agenda principalement des activités de nature familiale et privée, avec, en outre, quelques rencontres avec des personnalités ».

Comme le témoignent les photos publiées sur son compte Instagram, Tidjane Thiam s’est rendu à Yamoussoukro où il a retrouvé des proches à la résidence de son grand-oncle, l’ancien président Félix Houphouët-Boigny avant de se rendre sur la tombe de sa mère, Mariétou Sow, enterrée dans le caveau familial, aménagé dans l’enceinte de la demeure.

Tidjane Thiam, âgé de 60 ans, aurait-il des ambitions politiques cachées ? C’est l’avis de certains observateurs qui lui prêtent même l’intention d’être candidat à la prochaine présidentielle de 2025. « Reposez-moi la question en 2025 », avait-il répondu en décembre 2021 à un journaliste de RFI qui l’interrogeait à ce sujet.

C’est après de brillantes études à Paris au début des années 90 que Tidjane Thiam était rentré dans son pays où il a occupé le poste de ministre du Plan sous le président Henri Konan Bédié en 1998, jusqu’au coup d’Etat du général Robert Guei qui a renversé M. Bédié le 24 décembre 1999. Ayant quitté la Côte d’Ivoire avec sa double nationalité française et ivoirienne, il n’est plus jamais revenu jusqu’à ce 8 août 2022 même s’il a toujours continué à s’intéresser à la vie politique de son pays.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »