Home / A la Une / CPI : Gbagbo réclame sa remise en liberté et sans condition

CPI : Gbagbo réclame sa remise en liberté et sans condition

Partagez ceci :

Assigné à résidence depuis son acquittement en janvier 2019, l‘ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, a déposé une requête devant la chambre d’Appel de la Cour pénale internationale à La Haye pour réclamer une liberté sans condition.

Les avocats de Gbagbo ont fait valoir jeudi qu’il devrait être libéré sans conditions en attendant l’appel du parquet contre son acquittement devant la Cour pénale internationale.

 » Les avocats estiment que la décision du tribunal est arbitraire », rapporte France 24.

Selon eux, Laurent Gbagbo « ne peut pas quitter la capitale belge sans autorisation. […] Il ne peut donc pas jouir de ses droits civiques et politiques ni participer à la vie politique de son pays. »

La défense a indiqué que Gbagbo aimerait retourner en Côte d’Ivoire et éventuellement participer sous une forme ou une autre à l’élection présidentielle d’octobre. Gbagbo n’a pas dit s’il avait l’intention de se présenter à nouveau à la présidence.

Par contre, les avocats de la Côte d’Ivoire, présents à la CPI jeudi matin, s’y opposent car disent-ils « une libération inconditionnelle et un retour de l’ancien Chef d’État dans son pays pourrait entraîner des troubles à quelques mois de l’élection présidentielle ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »