Home / A la Une / Blé Goudé: « Il faut que le président Gbagbo retourne en Côte d’Ivoire »

Blé Goudé: « Il faut que le président Gbagbo retourne en Côte d’Ivoire »

Partagez ceci :

Accusé de crimes contre l’humanité puis acquitté en première instance par la Cour pénale internationale le 15 janvier dernier, Charles Blé Goudé, ex-chef des Jeunes Patriotes ivoiriens, souhaite rentrer en Côte d’Ivoire mais prône aussi un retour au pays de Laurent Gbagbo.

«  Je veux rentrer (en Côte d’Ivoire) pour participer à la paix et à la reconstruction de mon pays, à la réconciliation  », a assuré Blé Goudé dans un entretien à l’AFP.

Libérés sous condition le 1er février 2019 dernier, Charles Blé Goudé et l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, ont l’obligation de résider dans un État membre de la Cour pénale internationale (CPI), en attendant un éventuel procès en appel.

Ainsi, Gbagbo réside à Bruxelles depuis sa libération et Blé Goudé reste toujours aux Pays-Bas.

Et selon ce « général de la rue », il serait dans le bien de la Côte d’Ivoire que l’ancien président Laurent Gbagbo aussi rentre dans son pays.

« Il faut que le président Gbagbo retourne en Côte d’Ivoire. Son retour pourrait être salvateur pour la paix sociale en Côte d’Ivoire. C’est un rassembleur, je pense qu’il a encore un rôle à jouer en Côte d’Ivoire », a-t-il déclaré.

Se prononçant sur la situation politique de son pays, il affirme: « On va droit dans le mur. Les facteurs qui ont conduit à la crise post-électorale en 2010 sont deux fois plus réunis. Le bloc qui est arrivé au pouvoir est aujourd’hui divisé en trois. L’aile militaire avec Guillaume Soro et l’aile politique avec Bédié. Ouattara est isolé ».

Et d’ajouter: « De l’autre côté l’opposition qui n’est pas homogène. Ce sont ces mêmes problèmes (la fixation sur un fauteuil présidentiel) qui ont conduit à la crise post électorale de 2010 ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »