Accueil / Africa top success / Côte d’iIvoire : Laurent Gbagbo – Charles Blé Goudé, le divorce?

Côte d’iIvoire : Laurent Gbagbo – Charles Blé Goudé, le divorce?

Partagez ceci :

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé désormais des adversaires politiques? Les dernières sorties de certains cadres du nouveau parti de l’ex-président ivoirien laissent croire que le « vieux » et son « fiston » ont atteint un point de non-retour.

« Charles Blé Goudé et nous ne sommes plus ensemble (…). Sur le terrain politique, nous sommes des adversaires politiques (…). En politique, il n’y a pas d’état d’âme« , a déclaré jeudi 23 juin, Justin Koné Katina, porte-parole du Parti des peuples africains Côte d’Ivoire (PPA-CI), le parti créé en 2021 par l’ancien président Laurent Gbagbo. C’est ce que rapporte le site ivoirien 7info.ci.

De fait, au sein de la nouvelle famille politique de Laurent Gbagbo, un sentiment anti-Blé Goudé tend à prendre forme. Avant le porte-parole du PPA-CI, c’est le Secrétaire général du parti, Damana Pickass, qui a laissé entendre que « Blé Goudé n’est plus avec Gbagbo« .

Ces sorties font suite à une interview que l’ancien prisonnier de la Haye a accordée à une télévision ivoirienne, après l’obtention de son passeport. Charles Blé Goudé a en effet expliqué pourquoi il n’est pas membre du PPA-CI.

« Avant de faire partie d’un élément, il faut d’abord faire partie de l’ensemble. Le PPA-CI est né du FPI dont je n’ai jamais été membre. Le président Laurent Gbagbo et moi avons toujours travaillé comme des partenaires; alors je ne comprends pas aujourd’hui qu’on veuille m’accuser de ne pas faire partie de son nouveau parti. Il y en a qui veulent nous opposer, or ils ignorent les liens qu’il y a entre le président Gbagbo et moi. Pour certains, il est un mentor politique, pour d’autres comme moi, il est à la fois un mentor, un père et un ami« , a déclaré l’ancien chef des Jeunes Patriotes.

Blé Goudé entre Laurent et Simone Gbagbo

Entre Charles Blé Goudé et Laurent Koudou Gbagbo, c’est l’amour entre un père et son fils, qui a commencé il y a plus de vingt ans. Patron des Jeunes Patriotes qui ont bravé les chenilles métalliques de l’armée française pour la cause du prédécesseur d’Alassane Ouattara, ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo, l’ancien étudiant de l’Université de Manchester a tout connu avec son mentor: la gloire mais aussi le feu.

Considéré comme l’un des principaux acteurs de la montée de la tension en Côte d’Ivoire dans la décennie 2000, qui a culminé en 2010-2011 avec les violences post-électorales ayant fait plus de 3.000 morts, l’ancien ‘Général de la rue » est transféré à La Haye en 2014 après un exil au Ghana et un séjour carcéral en isolement dans son pays où il a été extradé dans des conditions que lui-même décrit comme particulièrement atroces et humiliantes.

Mais, l’épreuve n’aura pas érodé les bonnes relations qu’il a toujours entretenues avec son mentor. Du moins de son propre aveu. Toutefois, pas besoin de loupe pour lire dans les yeux de Charles Blé Goudé tout l’amour qu’il apporte à Simone Gbagbo, l’ex-Première dame de Côte d’Ivoire, au détriment peut-être de son « papa ». L’intéressé même l’avouera ‘Sans Réserve’ au micro d’Ali Diarrassouba, journaliste ivoirien.

Pour beaucoup, entre Simone et Laurent Gbagbo, Blé Goudé a fait son choix; tout le reste n’est que rhétorique politique. Certains vont même jusqu’à le soupçonner de manger désormais à la table du diable – allusion faite au pouvoir de Ouattara – qu’il a pourtant combattu ces deux dernières décennies. À ceux-là, il répond qu’il respecte juste la logique qui veut qu’un fils est le neveu du frère de son père, Laurent Gbagbo ayant déclaré lui-même qu’Alassane Ouattara est son frère.

Blé Goudé, un présidentiable à combattre

Jamais, Charles Blé Goudé n’a fait mystère de ses ambitions présidentielles. Aujourd’hui, éprouvé par le feu, rôdé par l’expérience, cette envie de diriger un jour la Côte d’Ivoire est encore plus grande. Dans une Côte dIvoire où le jeu politique est pris en otage par le triumvirat Ouattara – Bédié -Gbagbo, il semble bien que l’heure ait enfin sonné pour la jeune génération de prendre le pouvoir. En cela, elle est bien aidée par la proposition de loi du député Assalé Tiémoko sur le plafonnement à 75 ans de l’âge des candidats à la présidence de la République.

« Je n’ai jamais caché mon ambition de diriger mon pays, la Côte d’Ivoire, mais pour le moment, ce qui compte pour moi, c’est mon retour en Côte d’Ivoire, pour voir ma famille, mon épouse et mes enfants, faire le deuil de ceux que j’ai perdus quand j’étais encore en prison« , a confié Blé Goudé.

Charles Blé Goudé se présente comme un potentiel futur président de la Côte d’Ivoire. Mais la route pour y arriver est encore longue et parsemée d’embûches. Justin Koné Katina le prévient: « Blé Goudé n’ira pas chercher ses militants au RHDP, mais parmi les pro-Gbagbo. Mais comme aucun homme n’accepte qu’on prenne sa femme devant lui, alors nous n’accepterons pas. L’adversité politique sera très féroce » , même s’il assure que « cela ne nous empêchera pas d’aller manger du porc braisé à Yopougon. »

À côté de ces obstacles domestiques, se dresseront sans doute sur le parcours de Charles Blé Goudé de jeunes félins aux dents aussi bien longues que les siennes. Pour le moment, ils sont dans l’ombre du président ADO, attendant le bon moment pour bondir. D’autres à l’image de Guillaume Soro sont actuellement loin de la jungle, carquois en bandoulière, prêts à lancer des flèches empoisonnées.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »