Accueil / A la Une / Côte-d’Ivoire: Laurent Gbagbo s’investit pour le retour de Charles Blé Goudé
Laurent Gbagbo

Côte-d’Ivoire: Laurent Gbagbo s’investit pour le retour de Charles Blé Goudé

Partagez ceci :

Plusieurs mois après leurs acquittements par la CPI, les deux anciens prisonniers de la Haye, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ont poursuivi leurs chemins séparément. Si le premier a pu rentrer en Côte-d’Ivoire depuis le 17 juillet dernier, le second n’a toujours pas mis pied sur sa terre natale depuis son transfert vers la CPI. La faute à son document de voyage qui ne lui a pas été encore remis par les autorités ivoiriennes. Son ancien codétenu, Laurent Gbagbo a affirmé qu’il se bat pour que son fils spirituel puisse entrer en possession de son passeport et retrouver la Côte-d’Ivoire.

Muet depuis son retour triomphal en Côte-d’Ivoire sur la situation de Charles Blé Goudé qui n’a pas encore eu la possibilité de rentrer dans son pays, Laurent Gbagbo a été désormais loquace concernant ce sujet. L’ancien président ivoirien qui était face aux parents de Charles Blé Goudé a rassuré ces derniers qu’il pèse de tout son poids pour que leur fils entre en possession de son passeport.

« Ce sont les mêmes qui m’ont fatigué qui fatiguent aussi Blé Goudé, sinon il n’est plus en prison. Votre fils lutte pour qu’on lui remette son passeport. Patientez car votre fils n’est plus en prison. On va lui remettre son passeport et je me bats pour cela », a déclaré Laurent Gbagbo avant d’ajouter.

« On nous a acquittés et libérés. Mais ceux qui nous ont envoyés là-bas ne sont pas contents qu’on nous ait libérés. Ce sont ceux-là qui se battent entre eux. Ils ne veulent pas qu’on rentre dans notre pays. Alors moi, comme ils avaient pris mon passeport quand ils m’ont arrêté, je leur ai demandé de me le remettre. Ils m’ont dit que mon passeport est périmé. J’ai donc demandé qu’on me remette un nouveau passeport. Et comme ils semblaient ne pas comprendre, je suis allé à l’ambassade de notre pays à Bruxelles pour demander qu‘on me remette mon passeport« , raconte Laurent Gbagbo.

L’ancien locataire du Palais de Deux Plateaux est également revenu sur le transfert de Charles Blé Goudé à la CPI .Il a révélé qu’il était tout triste en le voyant.

 « Quand j’ai été arrêté, je pensais qu’on m’avait arrêté à cause de tous mes enfants. Je n’avais donc pas imaginé qu’on arrêterait un jeune après moi. Et puis un jour, le gardien de la prison de la CPI vient me dire qu’on a envoyé un Ivoirien. Je lui demande comment il s’appelle. Il me dit Blé Goudé. J‘ai dit il est où ? Le gardien me répond qu’on l’a gardé dans une pièce et qu’après, on va me l’envoyer. Deux jours après, je vois Blé Goudé et on lui donne une cellule. Mais c’était des pleurs dans mon for intérieur. On nous a jugés pendant trois ans« , a révélé Gbagbo.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »