Didier Drogba: accusé au Canada, l’Ivoirien se dit victime de diffamation

Didier Drogba fait encore parler de lui ces derniers temps. Pas pour ses multiples actions sociales, ni pour ses activités liées au sport, mais plutôt en raison d’une récente plainte déposée à son encontre. L’ancien capitaine des Éléphants est accusé par un entrepreneur québécois d’être à la base de la faillite de sa marque de chaussure.

L’affaire fait parler depuis quelques jours. La presse canadienne a annoncé qu’un entrepreneur québécois en faillite rejette la faute sur Drogba Didier. L’homme d’affaire réclame à l’ex footballeur près d’1 Milliards de Francs CFA pour avoir fait tomber sa marque de chaussure.

Une grave accusation qui a eu le mérite d’embraser la toile. Chacun y va de son analyse. Parmi les fans de l’ancien ballon d’Or africain, peu sont ceux qui croient en la culpabilité de leur champion. Drogba lui-même, très actif sur les réseaux sociaux est resté silencieux sur cette affaire qu’il prend visiblement au sérieux.

L’ivoirien ne se reconnaît pas dans ces accusations. Sa position a été livrée par l’entremise de son staff qui se dit « extrêmement surpris» selon la presse ivoirienne. L’ancien capitaine des Éléphants de Côte d’Ivoire estime ainsi être victime d’allégations « fausses et diffamatoires».

L’ancien buteur de Chelsea indique plutôt qu’il a en effet «tenté d’aider» M. Pascal à faire la promotion de sa gamme de chaussures JAD en 2017, «de bonne foi, et sans rétribution personnelle».

Et face à cette situation, Drogba ne compte pas se taire. Sa chargée des relations publiques annonce : « L’équipe juridique de M. Drogba prendra les mesures appropriées».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *