Home / A la Une / Du franc CFA à l’Eco : le Nigéria se montre-t-il prudent !

Du franc CFA à l’Eco : le Nigéria se montre-t-il prudent !

Partagez ceci :

Après le gouvernement ghanéen, c’est celui du Nigéria qui a réagi à l’annonce de l’abandon du franc CFA par les huit pays de la zone Uémoa pour l’adoption de la monnaie Eco. Le géant d’Afrique de l’Ouest, dans un document ne contenant qu’un seul paragraphe d’une seule phrase, dit être entrain d’étudier la situation pour répondre au moment venu. Une sortie qui affiche une grande prudence de Buhari.

«Le Nigeria a été informé du changement de nom de la monnaie UEMOA, le CFA (Communauté Financière d’Afrique) en Eco, présentée comme la monnaie unique de la CEDEAO. Le Nigéria étudie la situation et répondra en temps voulu», indique le communiqué du ministre nigérian des Finances, du budget et de la planification nationale, Mme Zainab Ahmed.

En effet, les présidents français Emmanuel Macron et ivoirien Alassane Ouattara ont annoncé le 21 décembre dernier, une réforme du franc CFA, qui devrait être remplacé en cette année 2020 par l’éco. 

Ce projet, qui ne vise que pour le moment huit pays francophones d’Afrique de l’Ouest, entend s’étendre avec le temps sur les 15 membres de la Communauté des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao).

Le Nigéria va-t-il décider d’adopter l’Eco ? Ceci devrait pouvoir être conditionné par 5 exigences de la première puissance économique africaine. A en croire les médias locaux, M. Buhari pose 5 conditions :

  • Pas de dépôts ni de restrictions sur la trésorerie française.
  • Pas d’intermédiaires de convertibilité entre l’ECO, l’EURO ET le DOLLAR.
  • La CEDEAO doit gérer l’Eco indépendamment.
  • L’ECO doit être convertible librement avec toutes les autres devises.
  • L’Eco doit être imprimé en Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »