Accueil / A la Une / Femmes aux commandes : le Togo fait mieux que la France, la Russie ou l’Allemagne

Femmes aux commandes : le Togo fait mieux que la France, la Russie ou l’Allemagne

Partagez ceci :

Dirigé par Faure Gnassingbé, ce petit pays de l’Afrique de l’ouest surclasse des grands pays comme la France, l’Allemagne, la Russie ou la Suède, dans le classement mondial des femmes dirigeantes. Un classement établi par l’Organisation Internationale du Travail (OIT) sur la base de la proportion de femmes qui occupent des postes de responsabilité.

Ainsi, à travers la promotion du leadership féminin, notamment à travers des nominations à des postes de responsabilités politiques, le Togo affiche une meilleure statistique que la Russie (46%), la Suède (42%), les Etats-Unis d’Amérique (41%), la France (36%) et l’Allemagne d’Angela Merkel.

Ainsi, depuis septembre 2020, la deuxième figure de l’Exécutif togolais est incarnée par une femme, Victoire Tomégah-Dogbé, qui conduit l’équipe gouvernementale.

La présidence de l’organe en charge de l’adoption des lois et du contrôle de l’action gouvernementale, l’Assemblée nationale, est également assurée par une femme, Yawa Djigbodi Tsègan, depuis juillet 2018.

La promotion de la gent féminine à des fonctions dirigeantes se traduit également par la nomination de Sandra Ablamba Johnson au poste de Secrétaire Générale de la Présidence de la République togolaise, d’Awa Nana-Daboya comme Médiateur de la République, et de plusieurs autres au gouvernement comme à des postes électifs.

Grâce à cette politique de Women’s Empowerment, le pays a récemment bénéficié du financement du fonds de l’initiative « Elsie », conçu pour accroître la participation concrète des femmes en uniforme dans les opérations de paix des Nations Unies.

Ci-dessous, le classement :

INFOGRAPHIE 2




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »