Home / A la Une / Togo : quand le leadership des Femmes s’invite dans l’atteinte des objectifs du PND

Togo : quand le leadership des Femmes s’invite dans l’atteinte des objectifs du PND

Partagez ceci :

Difficile voire impossible de parler du Plan National de développement (PND 2018-2022), sans évoquer le rôle majeur de la femme dans l’atteinte des objectifs. Levier du développement, sa capacité de ‘meneur’ d’hommes est mis en avant dans le cadre du 6è Sommet National du Leadership Féminin (SNLF 2020), qui bat son plein depuis ce jeudi 10 décembre à Lomé. Axée sur le thème “Le PND-Togo : quelle place pour le leadership des Femmes ?“, la rencontre qui se tient sur trois jours, devrait selon les organisateurs, permettre de mobiliser les femmes et les acteurs de promotion féminine autour du PND. Dans le détail, il s’agira notamment de développer leurs capacités à y jouer pleinement leur rôle.  

Dans sa communication sur ‘Comment élaborer et mettre en oeuvre son plan de développement personnel’, Mme Sahouda GBADAMASSI, Directrice du Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ), a relevé que les femmes sont avant tout, des ‘co-constructeurs’, des ‘co-batisseurs’ de la croissance.

A ce titre, en qualité de jeunes leaders, elles se doivent de construire leur ‘leadership’ autour des valeurs à savoir : le respect, la considération, la collaboration, la complémentarité, l’excellence…afin de pouvoir impacter le développement de leurs communautés par ricochet leur pays. Ceci, en faisant preuve de charisme dans tous les secteurs d’activité, largement dominé par des hommes.

De la définition claire, retenue lors des échanges, le leadership est la capacité d’un individu à mener ou à conduire d’autres individus ou organisations dans le but d’atteindre des objectifs ». 

Il apparaît donc que la promotion de leadership féminin reste une priorité pour garantir un développement durable. 

A travers des échanges fructueux ponctués de partage d’expériences, des pistes ont été explorées pour permettre à la jeune femme togolaise, de comprendre et saisir les opportunités qu’offrent le PND, la nouvelle boussole de l’Exécutif togolais.

S’exprimant sur les raisons qui ont motivé le choix du thème de cette année, Adamas KOUDOU, Chef projet SNLF 2020, a pour sa part indiqué que “ce qui nous préoccupe actuellement, c’est de porter le Togo au rang de pays développé. Et le PND constitue justement cette feuille de route sur laquelle se base le gouvernement pour orienter le pays vers un autre cap de développement”.

Dans le PND, il y a un axe consacré au développement humain, et dans cet axe, on a vu des éléments qui sont liés à la politique nationale de l’équité et de l’égalité genre. Il s’agira donc, au cours de cette rencontre, de voir dans quelle mesure la femme peut contribuer à la mise en œuvre du PND“, a-t-il justifié.

A noter qu’à l’issue de cette première journée, les participants à ce grand rendez-vous, ont manifesté leur satisfaction, estimant que le sommet a permis une ouverture d’esprit sur leur potentiel et leurs capacités à pouvoir être de véritables actrices de développent.

Initiative du Centre de Développement Personnel et Professionnel d’Afrique, en abrégé en Anglais PPDC-AFRICA, les travaux du SNLF 2020 se poursuivent avec un programme aussi riche que varié.

Vendredi 11 décembre, il sera essentiellement question de former des responsables d’organisations de la société civile sur « Pourquoi et comment Elaborer (ou mettre à jour) le Plan Stratégique de sa Structure en tenant compte du Macroéconomique (ici le PND) ».

La dernière journée, celle du 12 décembre, le SNLF procédera comme à l’accoutumée, à l’élection de la nouvelle Jeune Femme Leader (JFL 2020).

Le Sommet procédera également à la reconnaissance de 10 Femmes d’Influence de l’année, de 5 Ambassadeurs Genre & Développement et des 10 OSC les plus actives sur les questions de développement au plan national.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »