Home / A la Une / Gervinho : « Je vais revenir en sélection….. J’aime énormément ce maillot »

Gervinho : « Je vais revenir en sélection….. J’aime énormément ce maillot »

Partagez ceci :

Gervinho est absent de la sélection de Côte d’Ivoire depuis deux ans. Ignoré dans les différentes listes, le joueur semble n’en avoir pas encore fini avec les Eléphants. Lundi, le joueur de Parme a abordé clairement son envie.

C’est sur le plateau de Talents d’Afrique que le joueur commenté sa situation avec franchise. Avec 42 matchs, 16 buts, 5 passes décisives, l’Ivoirien qui porte le brassard de capitaine dans son club est souvent réclamé par le public mais le sélectionneur estime que ses performances sont insuffisantes.

Gervinho veut revenir en sélection. « Je vais revenir en sélection….. J’aime énormément ce maillot. je ne quitterai pas la sélection comme ça. J’ai encore des prestations à faire avec la sélection. … Le brassard ? Ils peuvent le donner à qui ils veulent. J’ai été dans mon coin. Je n’ai jamais eu de soucis avec un joueur, un sélectionneur » a déclaré le joueur sur le plateau de Canal +.

Dépossédé de son brassard de capitaine à l’arrivée du coach belge Marc Wilmots, Gervinho n’a pas gardé ce sélectionneur dans son coeur. Mais pour lui il mérite du respect. « Wilmots a eu un faux départ. Je ne remets pas la faute sur lui. Je pense qu’il a reçu des instructions. Il n’a pas su gérer les choses en interne… On a droit à un peu de respect ».

S’agissant de son rapport avec le sélectionneur national, Gervinho a été clair. Du début de ses fonctions jusqu’aujourd’hui.
 « J’ai eu Kamara au téléphone quand il a été nommé à la tête de la sélection nationale. C’était bien sûr avant la CAN 2019 quand j’étais encore en Chine. On a échangé, j’ai apprécié son approche. Quand je suis arrivé en Italie, il m’a appelé pour les deux matchs de qualification contre la Centrafrique. On a échangé, il fallait que je prenne du temps d’abord avec Parme comme je venais d’arriver. Nous avons convenu de laisser passer ces deux matchs. Il est revenu me voir à Parme, on en a discuté, il m’avait demandé de revenir contre la Guinée à Conakry. Je lui ai dit qu’il n’y avait pas de soucis à mon niveau et qu’au moment opportun, on allait en discuter. Il m’a dit ok qu’il va annoncer au groupe qu’à la prochaine sélection que je serai là. Je lui ai dit qu’il n’y avait pas de soucis. Mais qu’il m’appellerait au moment venu. Je pense qu’il a perdu son téléphone depuis ce jour. Je n’ai plus eu de nouvelles de Kamara, ça fait un an maintenant ».

Traduction »