Umalis Group
Home / A la Une / Ghana : décès de la mère du président Rawlings, voici son histoire unique

Ghana : décès de la mère du président Rawlings, voici son histoire unique

Partagez ceci :

L’ancien président du Ghana John Jerry Rawlings est en deuil. Sa mère Dame Victoria Agbotui s’est éteinte ce jeudi, à Accra à l’âge de 101 ans. Cette dame qui a vécu dans la discrétion a une histoire particulière qu’il faut connaitre.

A en croire Adopo Amidjo, journaliste spécialiste des questions du Ghana, Dame victoria Agbotui a une histoire unique. C’est une femme Ghanéenne originaire de la tribu Ewe. De sa relation avec James Ramsey John, un pharmacien écossais venu s’installer, en 1935 au Ghana, alors appelé Gold Coast (Côte d’Or), nait John Jerry Rawlings.

« James Ramsey John, marié à une femme elle aussi écossaise, quelques années plus tard, commencera à entretenir des relations extra-conjugales avec la jeune Victoria Agbotui, qui travaillait comme cuisinière au palais du gouverneur de cette époque. Celle relation qui va durer six années, aboutit à une grossesse en 1946. Mais par peur de briser son mariage avec Mary, sa femme blanche, James Ramsey John refuse la paternité de la grossesse de Victoria. Quand en 1947 naît son enfant, Victoria Agbotui, dans le but de préserver malgré tout l’héritage écossais de celui-ci, décide de le nommer Jeremiah Rawlings John, le nom du papa de James Ramsey John. Le prénom “Jerry” que tient le Président Rawlings est donc en réalité un diminutif de Jeremiah, le prénom de son grand père paternel qu’il porte » raconte notre source.

L’entourage hostile

Mais après, Dame Victoria sera stigmatisée par son entourage pour avoir mis au monde un enfant sans père et connaîtra toute sorte d’humiliations.

Toutefois, cela n’empêchera pas Dame Victoria d’élever toute seule sa progéniture, qui restera d’ailleurs l’unique enfant que Dieu lui ait permis d’avoir de toute sa vie, en accordant à celui-ci une éducation digne, qui va d’ailleurs forger ce caractère imposant hors du commun que nous connaissons du Président Rawlings.

Lorsque après deux coup d’État successifs, son fils prend le pouvoir en 1981, celui-ci confie la direction du service du réfectoire de la présidence à sa mère. Ainsi, durant les 20 années que le Président Rawlings va diriger le Ghana, c’est sa maman elle-même qui va s’occuper de ce qu’il mange au palais présidentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »