Accueil / A la Une / Ghana : la Première dame, Rebecca Akufo-Addo, ne veut pas de salaire

Ghana : la Première dame, Rebecca Akufo-Addo, ne veut pas de salaire

Partagez ceci :

Alors que le Parlement a voté une décision selon laquelle les épouses du président et du vice-président du pays percevront un salaire, la Première dame du Ghana, Rebecca Akufo-Addo, a déclaré ne pas en avoir besoin et a d’ailleurs promis rembourser toutes les allocations reçues depuis que le président a pris ses fonctions en 2017.

Notons que cette décision intervient suite à une recommandation formulée en 2019 par une commission parlementaire. La Première dame et l’épouse du vice-président devaient recevoir environ 3 500 dollars par mois, soit le même montant que les ministres.

Des Ghanéens ont exprimé leur indignation face à la décision des provoquant ainsi la réaction de la Première dame qui a condamné le fait que l’opinion publique la considère comme « une femme matérialiste, intéressée et égocentrique » insensible au sort des Ghanéens.

« Compte tenu de cela, la Première Dame, en consultation avec le Président de la République, a décidé de rembourser toutes les sommes qui lui ont été versées à titre d’allocations depuis la date de prise de fonction du Président, c’est-à-dire de janvier 2017 à ce jour, soit un montant de 899 097 84 cédis. La Première Dame continuera à soutenir le Président, comme elle l’a toujours fait, dans l’exécution du mandat qui lui a été confié par le bon peuple du Ghana », peut-on lire dans la déclaration.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »